All links of one day
in a single page.
<Previous day - Next day>

Daily RSS Feed
Arkham Advertiser
——————————— Thursday 06, April 2017 ———————————
permalink
essai - hplovecraft -
Houlà, Lovecraft a écrit de la FICTION... Il n'était ni initié occulte, ni magicien chamanique, juste écrivain ! Mais bon, il y a toujours quelques complotistes pour aller déterrer de mystérieux secrets inavouables...

On apprend quand même dans ce livre un élément derlethien de la plus haute importance : les Autres Dieux qui ont bannis les Grans Anciens sont en réalité les religions monothéistes [sic] !

En discuter dans le forum : http://forum.hplovecraft.eu/viewtopic.php?pid=18178
permalink
culture - essai - hplovecraft -
Découvert tout à fait par hasard sur le Web, ce travail universitaire sur HPL présenté par Jean Carlo Lavoie Montemiglio

Je ne résiste pas à placer ici la fin de cette étude qui donne envie de lire les 157 pages qu'elle contient :

"Or, il est fascinant de constater l’impact de la réussite de Lovecraft. En effet, il aurait été stupéfié de découvrir que, de nos jours, alors que de son vivant, on le lisait à peine et connaissait encore moins, il est de plus en plus lu et de plus en plus connu, même par des gens qui ne l’ont jamais lu. Dans la culture « geek », sa mythologie et l’esprit de ses récits ont pénétré le cinéma, la bande dessinée, les jeux vidéo et de société. Il n’est pas rare d’entendre un artiste revendiquer son influence ou un critique employer l’adjectif « lovecraftien » pour décrire une œuvre qui n’entretient aucun rapport direct avec Lovecraft. Certes, « lovecraftien » n’a pas le statut universel et légitime de « kafkaïen » (que le dictionnaire et le traitement de texte que nous employons, par exemple, reconnaissent, contrairement à « lovecraftien »). Il est vrai que la vie quotidienne n’offre aucun exemple susceptible d’être qualifié de « lovecraftien ». Par contre, dans les cercles spécialisés dans la littérature de genre, quand vient le temps d’évoquer des constellations de thèmes et d’idées fonctionnant en réseau complexe, le renvoi à l’œuvre de Lovecraft, à ses monstres et à ses récits constitue souvent un raccourci fort efficace. Or, n’est-ce pas là l’indice de son haut coefficient mythologique, car, comme tout le monde le sait, l’un des rôles du mythe est de synthétiser et exprimer en image et en récit des idées et des conceptions complexes et difficilement communicables autrement ? En l’occurrence, il serait intéressant de mesurer l’étendue de ce pouvoir d’évocation propre à la mythologie de Lovecraft ainsi que d’établir le lieu et la nature des limites, où ce discours implicite cesse d’être entendu. En d’autres termes, une étude devrait être consacrée à ratisser précisément le champ couvert par l’œuvre de Lovecraft à travers le paradigme du réel avec lequel nous percevons et pensons le monde et l’univers en ce début du XXIe siècle."

-- KADATH

En discuter dans le forum : http://forum.hplovecraft.eu/viewtopic.php?pid=18177
-