Howard Phillips Lovecraft

L'écrivain, son oeuvre, son influence

Outils pour utilisateurs

Outils du site


culturepopulaire:la_malediction_des_profondeurs

La malédiction des profondeurs

Par KADATH et jarak

Bande-annonce

Critique

Avant toute chose, rappelons que Brian Yuzna est un vieil habitué des films inspirés par H.P. Lovecraft… Cette Malédiction des profondeurs, s'il reprend l'ambiance propre à HPL et ne se cache pas de l'influence du Maître de Providence, n'est toutefois pas tiré de ses écrits mais de la nouvelle La chose des profondeurs de Matthew J. Costello, écrivain et scénariste de jeux vidéos.

Côté positif, on retrouve Raquel Merono, qui joue la fiancée malheureuse dans Dagon de Stuart Gordon dans un rôle principal. On découvre en outre un livre maudit qui déclenche la malédiction qui frappe les habitants de la région alors que ceux-ci croyait vaincre les monstres en construisant un barrage pour noyer la vallée. Le film présente enfin quelques belles scènes du village sous l'eau avec en prime une créature faite d'algues noires - qui n'est pas sans rappeler les fameux Creepshow - et l'apparition inattendue mais jamais expliquée d'une créature blanchâtre assez bien faite….

C'est à peu près tout.

Côté négatif, le scénario ne tient pas debout, les acteurs sont pitoyables et ne croient pas à leurs rôles, ayant l'air parfaitement indifférents aux horreurs qui surgissent du lac. Le personnage central, sorte de Belzébuth ridicule, joue d'une façon théâtrale qui évoque les films des années 50. Les effets spéciaux sont au niveau du budget du film, plutôt pauvres. Il y a bien sûr une ou deux scènes gores, mais à la limite du comique : entre autre un cadavre couvert de sang (pourquoi ?) qui sort de l’eau pour se jeter sur une jeune femme nue hurlant comme un poulet !

On a encore une fois un scénario vaguement lovecraftien qui ne donne pas grand-chose. En bref, un film à voir si vous le trouvez en location ou à prix réduit. Et une fois le visionnage terminé, on s'empressera de regarder à nouveau le sus-cité Dagon

(Vision du village sous l'eau, une des belles scènes du film)

culturepopulaire/la_malediction_des_profondeurs.txt · Dernière modification: 2013/03/26 09:35 par kadath25