H.P. Lovecraft

L'écrivain, son oeuvre, son influence

Outils pour utilisateurs

Outils du site


bibliographie:la_cite_sans_nom

La cité sans nom

The Nameless City, 1921.

(Illustration © Giacomo Carmagnola)

Dans cette nouvelle achevée vers le 25 janvier 1921, Lovecraft mentionne pour la première fois Abdul Alhazred et son fameux verset “N'est pas mort ce qui a jamais dort/Et au long des siècles peut mourir même la mort”. Plus tard, HPL fera d'Alhazred l'auteur du Necronomicon.

L'histoire de La cité sans nom est relaté à la première personne par un narrateur décidé à trouver et percer le secret de ce lieu légendaire et maudit enfoui dans les sables de l'Arabie. Il découvrira effectivement la Cité mais ce qu'il y découvrira se révèlera bien plus terrible que ce qu'il imaginait…

La cité sans nom est l'une des nouvelles les plus effrayantes de Lovecraft, principalement grâce à sa structure narrative : un narrateur seul, isolé dans une ville-fantôme, nous relate ses découvertes inquiétantes. On s'enfonce à ses côté dans les sous-sols d'une cité bâtie par des non-humains, jusqu'à la révélation finale, glaciale… et prévisible, certes. Lorsqu'on connait Lovecraft, celà ne surprend qu'à moitié, mais la lente descente aux enfers du narrateur suffit à nous faire frémir.

/home2/tiubuk/public_html/data/pages/bibliographie/la_cite_sans_nom.txt · Dernière modification: 2017/07/30 15:06 (modification externe)