H.P. Lovecraft

L'écrivain, son oeuvre, son influence

Outils pour utilisateurs

Outils du site


bibliographie:lovecraft_dans_le_domaine_public

Lovecraft dans le domaine public ?

Steven Archer / Creative Common by-nc-sa

(Illustration Steven Archer / Creative Common by-nc-sa)

Le 1er janvier 2008, l'oeuvre de Lovecraft est tombée dans le domaine public au sein de l'Union européenne : il s'agit dans ce cas des textes originaux en anglais et non des traductions en français, plus récentes.

L'oeuvre de HPL a toujours été au coeur d'un imbroglio juridique entre Robert H. Barlow (son exécuteur testamentaire), August Derleth et Donald Wandrei (éditeurs d'Arkham House) et sa tante Annie Gamwell (héritière de fait) : Arkham House a entre autres racheté certains droits à Weird Tales et signé un accord avec les héritiers d'Annie Gamwell. Par ailleurs, la société Chaosium en accord avec Arkham House a déposé un certain nombre d'éléments (noms, phrases, concepts) dans le domaine du jeu. Malgré celà, il est encore difficile de déterminer qui a des droits sur quoi1).

Aux Etats-Unis, les oeuvres littéraires publiés avant le 1er janvier 1923 sont actuellement toutes libres de droits. Les oeuvres publiées de 1923 à 1977 sont, quant à elles, protégées durant 95 ans après leur publication, que l'auteur soit encore en vie ou non.

En France, la protection des droits est de 70 ans après la mort de l'écrivain si celui-ci est français ; sinon c'est la durée prévue dans le pays d'origine qui est prise en compte, sans pouvoir excéder 70 ans ! Lovecraft étant décédé en 1937, ses oeuvres datées d'après 1923 étaient protégées jusqu'en 20072). Mais il est à noter qu'une partie de son oeuvre n'a jamais été publiée ! D'autre part, les collaborations et “révisions”, signées ou co-signées par d'autres auteurs plus jeunes ne sont pas forcément concernés.

Si vous avez des informations plus précises, des corrections ou des éclaircissements à apporter, n'hésitez pas à nous contacter ou à en discuter dans le forum.

On peut toutefois espérer prochainement de nouvelles publications, avec de nouvelles traductions, un travail de fond sur HPL plus important et moins sujet aux limitations financières. Lovecraft n'était pas juriste, il aimait juste partager ses idées et ses créations : c'est chose faite.

En savoir plus

/home2/tiubuk/public_html/data/pages/bibliographie/lovecraft_dans_le_domaine_public.txt · Dernière modification: 2017/07/30 15:06 (modification externe)