H.P. Lovecraft

L'écrivain, son oeuvre, son influence

Outils pour utilisateurs

Outils du site


hplovecraft:abraham_merritt

Abraham Merritt (1884-1943)

Avec Ghenghis Kaan

abraham-merritt.jpg

Abraham Merrit naît le 20 janvier 1884 à Beverly dans le New Jersey. Fils de quaker, il part étudier le droit à Philadephie, puis débute une carrière journalistique dans le quotidien Philadelphia Enquirer. En 1903, il lui est offert un séjour d'un an en Amérique centrale, tous frais payés, à la suite d'une affaire politique non élucidé à ce jour. Le 24 novembre 1917, Merritt, encore inconnu, sort de l'ombre via le magazine américain All Story Weekly en publiant la nouvelle Through the Dragon Glass. Ce récit va en entraîner un autre le 5 janvier 1918, The People of the Pit, et un court roman le 22 juin : The Moon Pool.

A 34 ans, Merrit accède à la notoriété ; son oeuvre est alors qualifiée de “scientific romance” (et non de science-fiction, terme qui apparait pour la première fois en juin 1929). Ses textes restent toujours très proche d'une veine fantastique et tournent assez souvent autour du thème des civilisations disparues et de leur exploration par un groupe d'aventuriers. Abraham Merritt devient ainsi, au même titre que Lovecraft ou Howard, l'un des grands anciens de la science-fiction et du fantastique qui firent les beaux jours des revues Weird Tales et Amazing Stories au début des années 20. En 1934, il rédige d'ailleurs en collaboration avec eux, ainsi qu'avec Catherine Moore et Frank Belknap Long la nouvelle Le défi de l'au-delà.

Il décède en 1943. Un magazine portera son nom en 1949 (cinq numéros parus, le dernier en octobre 1950). Auteur d'une dizaine de nouvelles et de huit romans, Merritt reste l'un des rares auteurs de cette époque à être encore lu de nos jours.

En savoir plus

/home2/tiubuk/public_html/data/pages/hplovecraft/abraham_merritt.txt · Dernière modification: 2017/07/30 15:07 (modification externe)