H.P. Lovecraft

L'écrivain, son oeuvre, son influence

Outils pour utilisateurs

Outils du site


hplovecraft:photographies

Photos

Portraits

Les photos de Lovecraft sont rares. Celles qui existent permettent néanmoins de se faire une idée assez précise du personnage : sérieux, au visage sec, sobre et très “british”, avec cette pointe d'humour, ce soupçon de curiosité et cet imaginaire qui le caractérisaient. C'est là le paradoxe Lovecraft. Qui pourrait se douter que derrière ce visage austère se cache l'un des plus grands fascinateurs du XXe siècle ?

Années 1890

1892. Lovecraft et ses parents Susan Sarah Phillips et Winfield Lovecraft : c'était courant de vêtir les enfants de cet âge de robes, indépendamment de leur sexe. – Source : William Johns
1898. Cette année-là, alors que son père décède, Lovecraft découvre les sciences et Edgard Allan Poe et va à l'école pour la première fois. – Source : William Johns

Années 1910

1915. Extrait de l'United Amateur Press Association. – Source : William Johns
1915. – Source : Andrea Bonazzi
1919. Reihnart Kleiner et H.P. Lovecraft. – Source : Andrea Bonazzi

Années 1920

1920. – Source : Andrea Bonazzi
1921. Harold Munroe et H.P. Lovecraft. – Source : Andrea Bonazzi
1921. H.P. Lovecraft et Sonia Greene. – Source : Andrea Bonazzi
1921. Reinhart Kleiner, Sonia Greene et H.P. Lovecraft. – Source : Andrea Bonazzi
1921. H.P. Lovecraft et W. Dodwell. – Source : Andrea Bonazzi
1922. Magnolia (Massachusetts). – Source : Andrea Bonazzi
1922. Brooklyn. – Source : Andrea Bonazzi
1928. Vrest Horton et H.P. Lovecraft. – Source : Andrea Bonazzi

Années 1930

1930. Donald Wandrei, H.P. Lovecraft et Frank Belknap Long. – Source : Andrea Bonazzi
1934. – Source : William Johns
Vers 1934. – Source : The Archives of Brown University/Associated Press
Non daté. – Source : William Johns
Non daté. – Source : William Johns
Non daté. – Source : William Johns
Non daté. H.P. Lovecraft et la famille de Robert H. Barlow. – Source : Andrea Bonazzi
Non daté. – Source : Donovan K. Loucks

Lieux de vie et d'inspiration

Quand on parle de HPL, on ne peut oublier Providence, sa ville qu'il aimait par-dessus tout et qui l'a inspiré jusqu'à son dernier souffle. La plupart des photos ci-dessous proviennent de Donovan K. Loucks et ont été prises durant un voyage en Nouvelle-Angleterre en août 1993 pour assister à la première convention NecronomiCon bisannuelle à Danvers, Massachusetts.

loucks01_10barnes.jpg 10 Barnes Street, Providence, RI : domicile d'HPL d'avril 1926 à mai 1933. L'adresse de cette maison est celle du Dr Marinus Bicknell Willett dans L'affaire Charles Dexter Ward. – © Donovan K. Loucks
loucks02_454angel.jpg 454 Angell Street, Providence, RI : la maison du grand-père paternel où Lovecraft est né. Les Lovecraft y vécurent jusqu'à la mort du grand-père en 1904. La bâtisse fut malheureusement détruite en 1961. – © Donovan K. Loucks
loucks03_598angel.jpg 598 Angell Street, Providence, RI : la maison de Lovecraft de 1904 jusqu'à son mariage en 1924 qui le conduisit durant deux ans à New York. – © Donovan K. Loucks
loucks04_asylum.jpg Asile d'aliénés criminels, Danvers, MA : à moins d'un mile de la convention NecronomiCon, cet asile est mentionné dans Le modèle de Pickman et Le cauchemar d'Innsmouth. – © Donovan K. Loucks
loucks05_atheneum.jpg Athenaeum, Providence, RI : cette librairie a été fondée en 1031 et ouverte en 1938. Non seulement Lovecraft y emprunta des livres mais Edgar Allan Poe la visita avec Sarah Helen Whitman lorsqu'il la courtisait. – © Donovan K. Loucks
loucks06_bowen.jpg La maison Bowen, Marblehead, MA : mentionnée dans Le festival, cette maison a été construite en 1695 par William Waters. – © Donovan K. Loucks
loucks07_buryhill.jpg La colline du vieux cimetière, Marblehead, MA : un des plus vieux cimetières de la Nouvelle Angleterre, créé en 1638. Lovecraft le mentionne dans des lettres et dans Le festival. – © Donovan K. Loucks
loucks09_cpickman.jpg Tombe de Chaleb Pickman, cimetière de Charter Street, Salem, MA : dans Le modèle de Pickman, le narrateur précise que Pickman a des parents à Salem. La tombe indique “Ici git le corps de M. Caleb Pickman, décédé le 4 juin 1737 (touché par la foudre) / Agé de 22 ans”. – © Donovan K. Loucks
loucks10_crwnbent.jpg La maison de Crowninshield Bentley, Salem, MA : déplacée sur les terres du musée Peabody d'Essex, cette maison a été construite en 1727. Dans Le monstre sur le seuil, Asenath Waite achète “la vieille maison de Crowninshield au bout de la Grand Rue”. – © Donovan K. Loucks
loucks11_dunstans.jpg Ecole préparatoire Saint-Dunstan, Providence, RI : sans en être totalement sûr, je pense qu'il s'agit de l'école de Slater Avenue du jeune Lovecraft. – © Donovan K. Loucks
loucks12_farmhous.jpg Cette ferme coloniale est brièvement mentionnée dans L'affaire Charles Dexter Ward. – © Donovan K. Loucks
loucks13_fleurbas.jpg Gros plan sur les bas-reliefs de la maison Fleur-de-Lys : la façade avant de cette bâtisse est couverte de bas-reliefs qui ont la particularité d'être de vagues réminiscences du bas-relief créé par Henry Anthony Wilcox dans L'appel de Cthulhu. – © Donovan K. Loucks
loucks14_fleurlys.jpg La maison Fleur-de-Lys, 7 Thomas Street, Providence, RI : construite en 1885 par Sydney Richmond Burleigh, cette bâtisse est le domicile de l'artiste Henry Anthony Wilcox dans L'appel de Cthulhu. – © Donovan K. Loucks
loucks16_halsey.jpg La maison Halsey, 140 Prospect Street, Providence, RI : construite en 1801 par la colonel Thoams Lloyed Halsey, cette maison était réputée pour être hantée à l'époque d'HPL. Elle a servi de maison à Ward dans L'affaire Charles Dexter Ward. – © Donovan K. Loucks
loucks17_hamilton.jpg La maison Hamilton, Providence, RI : construite en 1896, cette maison provinciale française est décrite dans La maison maudite comme un “somptueux mais affreux manoir français”. C'est aujourd'hui une maison de retraite. – © Donovan K. Loucks
loucks18_harris.jpg La maison de Stephen Harris, 135 Benefit Street, Providence, RI : bâtie en 1764, cette demeure, connue d'HPL comme la maison Babbitt, a été abandonnée à son époque. Elle sert de décor à La maison maudite. – © Donovan K. Loucks
loucks19_legionhl.jpg Bâtiment commémoratif de la légion, poste Lester S. Wass N° 3, American Legion Square, Gloucester, MA : ce bâtiment a été construit en 1844-5 et fut l'hôtel de ville initial de Gloucester jusqu'en 1867. Ensuite, l'école Forbes l'occupa jusqu'en 1919, à l'arrivée de la légion américaine. Bien qu'elle ait été transformé en 1920, la bâtisse est depuis lors tombé en décrépitude. Selon Will Murray, disciple de Lovecraft, cette construction serait à l'origine du hall de l'Ordre Esotérique de Dagon mentionné dans Le cauchemar d'Innsmouth. – © Donovan K. Loucks
loucks20_masonhal.jpg Masonic Hall, Newburyport, MA : dans Le compagnon d'H.P. Lovecraft, Philip A. Shreffler déclare que ce bâtiment a servi de base au hall de l'Ordre Esotérique de Dagon dans Le cauchemar d'Innsmouth. Cet édifice a été érigé en 1928, trois ans avant qu'HPL n'écrive sa nouvelle. – © Donovan K. Loucks
loucks21_mather.jpg La tombe Mather, cimetière de Copp's Hill, Boston, MA : Samuel Mather est enterré à cet endroit. Copp's Hill est décrite comme étant à côté du studio de Pickman dans Le modèle de Pickman. – © Donovan K. Loucks
loucks22_memorial.jpg Plaque en hommage à H.P. Lovecraft, bibliothèque John Hay, Providence, RI : installée pour le centenaire de sa naissance (20 août 1990), cette plaque se trouve à l'entrée nord de la bibliothèque, où sont conservés la plupart des manuscrits originaux de HPL. – © Donovan K. Loucks
loucks23_michaels.jpg Eglise épiscopale Saint-Michel, Marblehead, MA : cette église a été bâtie en 1714 avec des matériaux importés d'Angleterre. Lovecraft la mentionne dans Le festival (sans nom) et dans Fungi de Yuggoth (église Saint-Toad). – © Donovan K. Loucks
loucks24_mstryhil.jpg America's Stonehenge sur Mystery Hill, nord de Salem, NH : Lovecraft visita Mystery Hill en 1928 (?) et utilisa probablement ce lieu pour les “pierres dressées” de Sentinel Hill mentionnées dans L'abomination de Dunwich. – © Donovan K. Loucks
loucks25_mumford.jpg La maison de Samuel B. Mumford, 65 Prospect Street, Providence, RI : cette maison a été construite à l'origine en 1825 au 66, College Street, mais a été déplacée à son emplacement actuel en 1959. Ce fut le dernier domicile d'HPL, de 1933 à 1937, et la maison de Robert Blake dans Celui qui hantait les ténèbres. – © Donovan K. Loucks
loucks27_oldcourt.jpg L'hôtel “Old Court Bed and Breakfast”, Providence, RI : construit en 1863, ce bâtiment était à l'origine une cure. Lovecraft le mentionne brièvement comme la maison du Dr Whipple dans La maison maudite. – © Donovan K. Loucks
loucks31_stjohns.jpg Eglise catholique Saint-John, Atwells Avenue, Providence, RI : construit en 1871 sur Federal Hill, ce bâtiment a malheureusement été détruit le 4 février 1992. Il ne reste aujourd'hui que la tour sombre de la photo. Cette église a servi de base à celle de Celui qui hantait les ténèbres. – © Donovan K. Loucks
loucks30_stjohns2.jpg Eglise catholique Saint-John, Atwells Avenue, Providence, RI : cette vue arrière de l'église montre la tour ayant survécu à la démolition. – © Donovan K. Loucks
loucks32_twnsndpo.jpg Bureau de poste, Townshend, VT : ce bureau de poste est celui où Henry Akeley envoie et reçoit son courrier dans Celui qui chuchotait dans les ténèbres. – © Donovan K. Loucks
loucks33_widener.jpg Bibliothèque Harry Elkins Widener, université d'Harvard, Cambridge, MA : cette bibliothèque a été ainsi nommée après que cet ancien élève de l'université ait péri à bord du Titanic. Elle est mentionnée dans L'abomination de Dunwich et Dans l'abîme du temps comme l'un des détenteurs du Necronomicon. – © Donovan K. Loucks
loucks34_witchhs.jpg La Maison de la Sorcière, Salem, MA : pas la maison d'une sorcière mais de Jonathan Corwin, l'un des inquisiteurs pendant la chasse aux sorcières de 1692. Beaucoup d'entre elles furent interrogées dans cette maison qui a servi de décor à la nouvelle de Lovecraft La maison de la sorcière. – © Donovan K. Loucks

La tombe de Lovecraft

Cimetière de Swan Point, Rhode Island : quand HPL décéda en 1937, son nom fut ajouté sur un monument familial, au bas de la pierre. Ce n'est qu'au milieu des années soixante-dix que cette pierre individuelle fut érigée sur sa tombe. – © Donovan K. Loucks
Une photo en noir et blanc de l'arrière de la tombe. Le graffiti signifie “Yog-Sothoth, Providence est toujours là”… – Source inconnue
Source inconnue
Source : William Johns
© Yoald
/home2/tiubuk/public_html/data/pages/hplovecraft/photographies.txt · Dernière modification: 2017/07/30 15:07 (modification externe)