H.P. Lovecraft

L'écrivain, son oeuvre, son influence

Outils pour utilisateurs

Outils du site


mythologie:la_bibliotheque_maudite

La bibliothèque maudite

Par KADATH

Illustration © 2001 F. Launet/Goomi Studio

Lovecraft ne s'y pas trompé et a fréquemment fait référence à de vieux manuscrits révélant des secrets que nul homme ne devrait connaître. La plupart de ces ouvrages sont fictifs mais certains sont “d'authentiques” travaux occultes. Mentionner des documents fictifs et réels dans le même contexte à contribué à donner une certaines réalité aux faux ouvrages, d'autant que Lovecraft n'a fait que de brèves mentions de ces livres, tout d'abord pour ajouter à l’atmosphère de ses textes. Mais les informations de HPL sur ces textes étaient si bien définies que de nombreuses personnes encore aujourd'hui croient à leur existence. Légende malheureusement propagée par des affabulateurs tirant profit de l'ignorance…
Il semblerait toutefois que l'Université Miskatonic d'Arkham possède un large panel d'ouvrages ésotériques difficilement trouvables dont de nombreux livres sur le Mythe de Cthulhu…

Livres fictifs (?)

Titre-sAuteurCréateurContexte
Al Azif
NecronomiconAbdul AlhazredH.P. LovecraftLe plus célèbre des grimoires mentionnés par Lovecraft et de nombreux autres auteurs, véritable personnage des histoires dans lesquelles il apparaît, méritait bien une rubrique à lui tout seul !
Les cultes des goules
-Le comte d'ErletteAugust DerlethLovecraft mentionne très peu ce titre qu'on retrouve dans : L'ombre venue de l'espace et Celui qui hantait les ténèbres. On sait toutefois qu'il a été écrit en français par le comte d'Erlette, dont le nom vient d'August Derleth. Ses ancêtres français s'appelaient d'Erlette.
De Vermis Mysteriis
Les mystères du verLudvig PrinnRobert BlochCe livre et son auteur furent créés par Robert Bloch mais le nom latin vient de Lovecraft. Celui-ci fait mention de cette oeuvre dans : L'ombre venue de l'espace, Le journal d'Alonzo Typer et Celui qui hantait les ténèbres.
The Eltdown Shards
-ndRichard F. SearightCe livre apparaît dans : L'ombre venue de l'espace et Le journal d'Alonzo Typer.
Liber Ivonis
Livre d'EibonndClark Ashton SmithLovecraft n'a fait que de vagues références de cet ouvrage dans ses écrits. Durant les deux dernières années de sa vie, il a cité deux traductions du livre : une normande dans Le journal d'Alonzo Typer et le sinistre Liber Ivonis dans Celui qui hantait les ténèbres. On peut trouver des extraits du Livre d'Eibon dans Ubbo-Sathla de Smith.
Les manuscrits pnakotiques
-ndH.P. LovecraftHPL mentionne ces manuscrits dans onze de ses histoires. Malgré cela, très peu de détails sont donnés sur le contenu ou l'origine de ces textes. Ils sont décrits comme étant moisis dans Les autres dieux et incroyablement anciens dans La quête onirique de Kadath l'inconnue. Il s'agirait de fragments de reliques rédigées par la Grand'Race qui régnait sur la Terre il y a cinquante millions d'années.
The People of the Monolith
Le peuple du monolitheJustin GeoffreyRobert E. HowardLovecraft ne fait mention de ce livre que dans Le monstre sur le seuil : “Le temps passant, je me tournais vers l'architecture et oubliais mon projet d'illustrer le recueil de poèmes démoniaque d'Edward. Notre amitié n'en souffrit pourtant pas. Le génie particulier du jeune Derby se développa remarquablement et, dans sa dix-huitième année, sa collection de poèmes cauchemardesque, publiée sous le titre Azathoth et autres horreurs fit grande sensation. Il fut proche correspondant de Justin Geoffrey, poète baudelairien qui écrivit Le peuple du monolithe et mourut en hurlant dans une maison d’aliénés en 1926, après avoir visité un sinistre village hongrois de mauvaise réputation.” On trouve de plus amples informations sur Geoffrey dans le texte d'Howard La pierre noire.
Le roi en jaune
The King in YellowndRobert W. ChambersCette pièce de théâtre anonyme aurait été publiée en français au XIXe siècle. Tous les exemplaires ont été détruits sur ordre du gouvernement français et seule une traduction anglaise de 1895 est encore en circulation. Cette pièce, dont la couverture s'orne souvent du Signe Jaune, a une étrange force d'attraction sur ceux qui la lisent : les esprits rêveurs se laissent facilement emporter dans d'étranges songes peuplés de créatures inquiétantes et de l'énigmatique Roi en Jaune, et les lecteurs érudits sombrent dans la folie car des choses terrifiantes leur sont révélées…
Les sept livres cryptiques de Hsan
-ndH.P. LovecraftHPL ne mentionne ces livres que dans Les autres dieux et La quête onirique de Kadath l'inconnue, à chaque fois en conjonction avec les Manuscrits pnakotiques.
Unaussprechlichen Kulten
Cultes sans noms, Livre noirFriedrich Von JunztRobert E. HowardHoward introduisit les Cultes sans noms dans son histoire The Children of the Night. L’année suivante, puisque Von Junzt en aurait écrit le texte original, Lovecraft y apposa un titre allemand : Ungenennte Heidenthume. Celui-ci fut rejeté par plusieurs de ses correspondants ; August Derleth proposa Unaussprechlichen Kulten qui fut adopté, en dépit du fait qu'il signifie “cultes imprononçables”. “Die Unaussprechlichen Kulten” ou “Unaussprechliche Kulten” serait plus correct. Lovecraft fait l'historique de sa publication dans Out of the Aeons : “Un regard aux hiéroglyphes des horribles Cultes sans noms de Von Juntzt aurait établi un lien sans erreur possible. Cependant, à cette époque, les lecteurs de ce monstrueux blasphème étaient pour ainsi dire inexistants, les exemplaires étant quasiment introuvables depuis l’élimination de l’édition originaire de Düsseldorf, en 1839, la traduction de Bridewell (1839) et la publication expurgée de la Golden Goblin Press en 1909.

Livres réels

Parmi les livres réels utilisés par Lovecraft, on trouve :

TitreAuteurTexte-s où le livre est mentionné
Ars Magna et UltimaRaymond LullyL'affaire Charles Dexter Ward
The Book of DzyanndThe Diary Of Alonzo Typer, Celui qui hantait les ténèbres
The Book of ThothndA travers les portes de la clé d'argent
Clavis AlchemiaeRobert FluddL'affaire Charles Dexter Ward
Cryptomenysis PatefactaJohn FalconerL'abomination de Dunwich
The DaemonolatreiaRemigiusThe Festival, L'abomination de Dunwich
De Furtivis Literarum NotisGiovanni Battista Della PortaL'abomination de Dunwich
The Golden BoughSir James George FrazerL'appel de Cthulhu
De Lapide PhilosophicoJohannes TrithemiusL'affaire Charles Dexter Ward
Key Of WisdomArtephiusL'affaire Charles Dexter Ward
KryptographikJohann Ludwig KluberL'abomination de Dunwich
Liber InvestigationisGeberL'affaire Charles Dexter Ward
Magnalia Christi AmericanaCotton MatherL'image dans la maison déserte, L'innommable, Le modèle de Pickman, L'affaire Charles Dexter Ward
PoligraphiaJohannes TrithemiusL'abomination de Dunwich
Saducismus TriumphatusJoseph GlanvilLe festival
The Story of Atlantis and The Lost LemuriaW. Scott-ElliotL'appel de Cthulhu
Thesaurus ChemicusRoger BaconL'affaire Charles Dexter Ward
Traicte des Chifferes ou Secretes d'EscrireBlaise de VigenereL'abomination de Dunwich
Turba PhilosophorumGuglielmo GrataroliL'affaire Charles Dexter Ward
The Witch-Cult in Western EuropeDr. Margaret MurrayHorreur à Red Hook et L'appel de Cthulhu
Wonders of The Invisible WorldCotton MatherLe modèle de Pickman
The ZoharndL'affaire Charles Dexter Ward
/home2/tiubuk/public_html/data/pages/mythologie/la_bibliotheque_maudite.txt · Dernière modification: 2017/07/30 15:07 (modification externe)